​REPORTAGES

Paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte. Cliquez sur "Modifier Texte" ou double-cliquez ici pour ajouter votre contenu et personnaliser les polices. Déplacez-moi où vous le souhaitez sur votre page. Expliquez ici votre parcours et présentez votre activité à vos visiteurs.

Accrochage à BLOO GALERIE

September 30, 2017

Accrochage du workshop 'Explorer des territoires' avec Bertrand Stofleth.

Voici l'accrochage de la série 'Coopé' d'Héloïse Rochette à la galerie BLOO situé à Croix Rousse, Lyon.

Résidence SILO 2017

August 31, 2017

Fondé en septembre 2015 SILO est un collectif de jeunes artistes. 
Le projet SILO concentre à la fois un label de musique contextuelle et expérimentale et une maison d’édition qui pratique le plomb comme le numérique.
Ses champs de recherche, d'expérimentations et de diffusion sont donc par essence multiples, locaux et dispersés, poétiques et politiques.

Exposition à l'opéra d'Avignon 2014-2015

December 11, 2014

« La jeunesse, c’est l’avenir avec un grand « A » » : voici les mots de M. Pierre GUIRAL, directeur de l’Opéra Grand Avignon lors la conférence de presse qui s’est tenue le 6 octobre pour présenter la nouvelle édition de Campus Sonore. Ce jour–là, l’Opéra a accueilli onze associations soit plus de soixante étudiants bénévoles qui sont la « force vive » de l’Université, comme l’a souligné Jean-François BONASTRE, son administrateur provisoire, durant la conférence.

 

L’association Premières Loges a orchestré l’événement, qui s’est déroulé la semaine suivante, le mercredi 14 octobre, dans le but de rassembler tous les avignonnais et de célébrer les talents de l’Université. 

L’une des nouveautés de cette deuxième édition fut le « Before du Campus Sonore ». Les animations ont commencé dès le début de l’après-midi sur le campus Hannah Arendt, avec la construction participative d’une tarasque, monstre légendaire de la région. Une fois construite, la tarasque a défilé à travers la ville jusqu’à l’Opéra invitant les habitants à l’événement et matérialisant le lien entre l’Opéra et l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Cette année, Campus Sonore #2 a proposé une programmation éclectique et transdisciplinaire sur le thème des légendes avec des expositions, des concerts, des projections vidéos et diverses animations.

 

Les expositions, scénographiées par Muséocom, ont été l’occasion de découvrir le voyage photographique d’Héloïse ROCHETTE, soulignant l’évolution entre tradition et modernité de l’Amérique Latine, les créations plastiques de Marie BALLON et la rétrospective photographique de Laurent MARTI sur la première édition de Campus Sonore. 

Ce grand événement étudiant interassociatif a encore une fois rempli l’Opéra Grand Avignon d’expressionsartistiques, d’échanges et de joyeux curieux. Toutes les associations présentes ont su satisfaire aussi bien les yeux, les oreilles, que les papilles, de tous les amateurs de culture et de convivialité.  De quoi nous assurer une magnifique et mémorable soirée !

Please reload

Exposition de la serie "Là-bas ce n'est jamais chez moi"

Une exposition photographique présentée par Héloïse Rochette (aka Violette Hello) suite au voyage en Amérique Latine : « Continent en voie de développement associé à un certain exotisme, l'Amérique latine a toujours fasciné les visiteurs autant qu'elle les a mystifiés. Aujourd'hui encore, la culture latino-américaine contemporaine suscite un intérêt grandissant, alors même que le contexte historique demeure souvent méconnu. Marquée par l'instabilité politique et économique, elle a vu se succéder les mouvements révolutionnaires et les régimes militaires répressifs, l'émergence des guérillas et les transitions démocratiques. Ainsi, les contrastes et paradoxes de ce continent sont illustrés dans les photographies par le coutumier et le moderne, l'individualisme et la solidarité, les traditions et la mondialisation, et enfin tout l'aspect transgénérationel avec cet élan d'espoir qui est visible sur tous les visages. En explorant l'interaction entre le sonore et la photographie l'exposition "là bas, ce n'est jamais chez moi" choisit de mettre en perspective la libéralisation économique et ses conséquences sociales. »

 

 

  • Twitter Clean
  • Flickr Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now